1. Espace média

  2. Communiqués

Première mondiale du nouveau long métrage documentaire du cinéaste originaire de Victoria John Bolton, That Higher Level, lequel porte sur l’Orchestre national des jeunes du Canada. Le Festival du film de Victoria 2019 présente 11 documentaires et courts métrages d’animation de l’ONF .

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
09/01/2019

Le 9 janvier 2019 – Vancouver – Office national du film du Canada (ONF)

Présenté en première mondiale, le long métrage documentaire That Higher Level, du cinéaste originaire de Victoria John Bolton, est à l’avant-plan de la brillante sélection de 11 documentaires et animations de l’ONF au Festival du film de Victoria (tenu du 1er au 10 février 2019).

That Higher Level suit les musiciens de l’Orchestre national des jeunes du Canada, dont un qui est originaire de Victoria. Le film se joint à un autre documentaire de long métrage de l’ONF ayant un lien avec l’île de Vancouver, soit Love, Scott, le portrait que fait Laura Marie Wayne du musicien de Nanaimo Scott Jones alors qu’il entreprend un processus de guérison et de transformation à la suite d’une cruelle agression homophobe.

The Girls of Meru, film d’Andrea Dorfman décrivant le combat de jeunes Kényanes pour obtenir justice, fera sa première britanno-colombienne à Victoria tandis que le très à propos et provocateur What Is Democracy?, d’Astra Taylor, arrivera au festival après avoir été à l’affiche du Vancity Theatre de Vancouver le mois dernier.

L’animation de l’ONF mènera le bal avec le très primé Animal Behaviour du duo d’animateurs de Vancouver Alison Snowden et David Fine — de retour à l’ONF 25 ans après Bob’s Birthday (1993), coproduction ONF/Snowden Fine Animation/Channel 4 gagnante d’un Oscar.

La coproduction internationale La femme canon (Hélium Films/Parmi les lucioles films/ONF) que signent Albertine Zullo et David Toutevoix sera aussi à Victoria, avec le film d’Alex Boya Turbine, couronné meilleur court métrage d’animation au New York City Short Film Festival.

Quatre autres œuvres de l’ONF seront aussi présentées dans le cadre du volet State of Play, qui marque le 25e anniversaire du festival et se déroulera du 2 au 10 février à l’Atrium, au 800, rue Yates : le court métrage oscarisé Ryan (2004) (Copper Heart Entertainment/ONF), de Chris Landreth, ainsi que Subconscious Password (Jeu de l’inconscient), film salué qu’il réalise en 2013 ; le film expérimental de Philippe Baylaucq dédié à la danse ORA (2011), gagnant de l’Autodesk 3D Independent Short Film Competition ; et le film de 40 secondes Hipster Headdress (Coiffe de hipster), réalisé par Amanda Strong pour la série de 14 très courts métrages incisifs Naked Island (Déchéance publique), produite par l’ONF en 2017.

À propos des films

Documentaires :

That Higher Level (Le plus haut niveau), John Bolton (75 min)
9 février | 18 h 15 | The Vic
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/le-plus-haut-niveau/

That Higher Level suit pendant deux mois les répétitions et la tournée pancanadienne des 100 musiciens qui composent l’Orchestre national des jeunes du Canada. Intégré à l’Orchestre pendant toute cette période, le réalisateur John Bolton entremêle des scènes qui capturent l’essence de l’institut de formation et débouchent finalement sur le voyage et les concerts en tournée.

That Higher Level est produit par Shirley Vercruysse, aussi productrice exécutive, pour le Studio de la Colombie-Britannique et du Yukon de l’ONF, en association avec l’Orchestre national des jeunes du Canada. Il s’agit de la plus récente production de l’ONF réalisée par John Bolton, à qui l’on doit aussi le court métrage documentaire Debris (Débris) (2015), tourné sur l’île de Vancouver, et Michael J. Fox (2017), un portrait cinématographique du célèbre acteur lauréat d’un Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle.

Love, Scott (Avec amour, Scott), Laura Marie Wayne (75 min)
4 février | 18 h | Parkside
6 février | 21 h 15 | Cap 6
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/avec-amour-scott/

Alors qu’il marche un soir dans une petite ville de la Nouvelle-Écosse, Scott Jones — un musicien homosexuel né à Nanaimo — est sauvagement attaqué par un étranger qu’il avait croisé plus tôt ce jour-là. Il en restera paraplégique. S’amorce ensuite un périple courageux et empreint de vulnérabilité sur la route de la guérison, jusqu’à la transformation de la vie du jeune homme. La Calgarienne Laura Marie Wayne, une de ses amies proches, qui réalise ici son premier documentaire, suit Scott pendant trois ans, de ses pénibles premiers moments à l’hôpital à son retour sur les lieux de l’agression, alors qu’il fait face à un choix : s’emmurer dans la douleur ou faire triompher l’amour et non la peur.

Porté par une trame sonore sublime de Sigur Rós, Love, Scott a été couronné meilleur long métrage canadien (récit ou documentaire) au Festival du film LGBT de Toronto et meilleur long métrage documentaire au Festival du film gai et lesbien de la Caroline du Nord, où il était présenté en première américaine. Le film a aussi récolté des honneurs internationaux, dont le Prix du jury du meilleur film documentaire au Festival international du film LGBTQ en Uruguay et le Prix de la meilleure réalisation (documentaire), décerné à Laura Marie Wayne, au Festival international du film LGBT LesGaiCineMad de Madrid.

Love, Scott est produit par Annette Clarke, aussi productrice exécutive, pour le Studio du Québec et de l’Atlantique de l’ONF.

The Girls of Meru (Les jeunes filles de Meru), Andrea Dorfman (88 min)
7 février | 18 h | Parkside
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/les-jeunes-filles-de-meru/

Au terme d’une remarquable collaboration de plus de cinq ans, la cinéaste de Halifax Andrea Dorfman nous présente le récit déchirant, mais non moins inspirant des jeunes filles de Meru et de leur courageux cheminement vers l’égalité effective pour les filles du monde entier.

Au Kenya, une fille sur trois est victime de violence sexuelle avant l’âge de 18 ans. Pourtant, les enquêtes policières sont l’exception, et la culture du viol sévit en toute impunité. Mais un groupe de filles courageuses contribuent à créer un précédent jurisprudentiel en matière de protection des enfants à l’échelle mondiale. Dans The Girls of Meru, une équipe multinationale pilotée par l’avocate canadienne Fiona Sampson et la directrice de la maison d’hébergement Tumaini, Mercy Chidi Baidoo, établit les preuves dans les causes de 11 filles en vue de mener à bien une stratégie juridique inédite. Les juristes mettent le gouvernement kényan au défi de faire respecter sa Constitution encensée et de tenir la police responsable de son application.

Annette Clarke est la productrice et la productrice exécutive de The Girls of Meru pour le Studio du Québec et de l’Atlantique de l’ONF. Il s’agit du troisième film que réalise Andrea Dorfman à l’ONF. Son documentaire animé Imparfaite (2010) a reçu une nomination aux prix Emmy dans la catégorie Actualité et documentaire.

What Is Democracy? (Qu’est-ce que la démocratie ?), Astra Taylor (107 min)
2 février | 12 h 45 | Cap 6
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/quest-ce-que-la-democratie/

Si nous souhaitons vivre dans une démocratie, il faut avant tout définir ce que ce mot signifie. What Is Democracy? nous guide dans un voyage philosophique bien particulier à travers les millénaires et les continents : d’une expérience innovatrice de l’autonomie gouvernementale dans l’Athènes antique aux racines du capitalisme en Italie médiévale, de la déroute financière de la Grèce moderne à la crise grandissante des réfugiés, en passant par les États-Unis aux prises avec leur passé raciste et le fossé qui s’approfondit entre les riches et les pauvres.

Aux éminents théoriciens Silvia Federici, Cornel West, Wendy Brown et Angela Davis se joignent chirurgiens traumatologues, militants, ouvriers d’usine, demandeurs d’asile, anciens premiers ministres et d’autres encore dans un film vital qui fait le lien entre le passé et le présent, entre ce qui est d’ordre émotif, intellectuel, personnel et politique pour susciter un dialogue crucial sur notre avenir.

What Is Democracy? est produit par Lea Marin avec la productrice exécutive Anita Lee pour le Studio de l’Ontario à Toronto. Astra Taylor est cinéaste, auteure et organisatrice politique. Elle signe entre autres le documentaire de l’ONF Examined Life (La vie sous examen) (TIFF, 2008) et Zizek! (TIFF, 2005). Son nouveau livre, Democracy May Not Exist, but We’ll Miss It When It’s Gone, publié chez Metropolitan Books, sortira au début de 2019.

Animations :
Animal Behaviour (Zoothérapie), Alison Snowden et David Fine (14 min)
Courts métrages : Beautiful Obsessions | 4 février | 20 h | Parkside
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/zootherapie/

Pas facile de combattre sa propre nature… surtout quand elle est animale. Dans Animal Behaviour, cinq animaux — dont une sangsue souffrant d’angoisse de séparation et un oiseau rongé par le sentiment de culpabilité — expriment leur angoisse existentielle lors de séances hebdomadaires de thérapie de groupe animées par le Dr Clement, un psychothérapeute canin. À la fois drôle et émouvant, ce court métrage se penche sur des problèmes de comportement animalier qui ne sont pas sans nous rappeler les nôtres. Doit-on apprendre et s’adapter ou les autres devraient-ils simplement accepter notre vraie nature ?

Gagnant de huit prix, dont le Grand Prix du court métrage au Festival international d’animation Anima Mundi de Rio de Janeiro et le Prix du choix du public pour le meilleur court métrage au Cinefest Sudbury, Animal Behaviour marque le retour à l’ONF du couple Alison Snowden et David Fine après L’anniversaire de Bob (1993), qui a inspiré la série acclamée de Comedy Central/Channel 4/Global TV Bob and Margaret. Le duo Snowden-Fine a aussi reçu une nomination aux Oscars pour le court métrage de l’ONF Georges et Rosemarie (1987) et pour Second Class Mail (1984), film d’étudiante d’Alison Snowden.

Michael Fukushima signe la production et la production exécutive de Animal Behaviour pour le Studio d’animation anglais de l’ONF à Montréal.

La femme canon (The Cannonball Woman), Albertine Zullo et David Toutevoix (14 min)
Courts métrages : Eyes for You | 7 février | 21 h | Parkside
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/la-femme-canon/

De village en village, Madeleine et son mari présentent un spectaculaire numéro de femme canon. Moins captivante est toutefois leur vie à la maison, où chaque jour se ressemble. Un matin, Madeleine prend une décision qui changera le cours de leur vie. Coréalisé par l’illustratrice suisse Albertine Zullo et le directeur de la photographie français David Toutevoix, La femme canon est un court métrage d’animation image par image au ton doux-amer qui, dans un univers hors de l’ordinaire, met en scène des questionnements universels sur l’amour et l’épreuve du temps.

Gagnant du prix Best Swiss au Festival international du film d’animation Fantoche, La femme canon est produit par Maral Mohammadian pour l’ONF. Les producteurs exécutifs sont Claude Barras (Hélium Films), Jérôme Duc-Maugé (Parmi les lucioles films) et Michael Fukushima (ONF). Une production de Hélium Films, Parmi les lucioles films et l’ONF en coproduction avec RTS Radio Télévision Suisse.

Turbine, Alex Boya (8 min)
Courts métrages : Eyes for You | 7 février | 21 h | Parkside
Synopsis, biographies, images et générique : https://espacemedia.onf.ca/epk/turbine/

Un pilote atterrit chez lui en catastrophe. Une turbine d’avion remplace son visage et il est amoureux du ventilateur de la cuisine. Pour sauver leur mariage, son épouse prendra les grands moyens.

Couronné meilleur court métrage d’animation au New York City Short Film Festival (NYC Shorts) 2018, Turbine est produit par Jelena Popović avec le producteur exécutif Michael Fukushima pour le Studio d’animation anglais de l’ONF à Montréal. Le cinéaste montréalais Alex Boya a d’abord collaboré avec l’ONF dans le cadre de la 10e édition du programme de stage Hothouse de l’ONF. Turbine est son premier film professionnel.

– 30 –

Produits connexes

Dossiers de presse électroniques | Images, bandes-annonces, synopsis : Avec amour, Scott | La femme canon | Le plus haut niveau | Les jeunes filles de Meru | Qu’est-ce que la démocratie ? | Turbine | Zoothérapie |

Liens connexes

Festival du film de Victoria
Orchestre national des jeunes du Canada
Snowden Fine Animation
Channel 4
Hélium Films
Parmi les lucioles films
RTS Radio Télévision Suisse
Hothouse

Relations avec les médias

  • Nadine Viau
    Attachée de presse – Montréal
    C. : 514-458-9745
    n.viau@onf.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.