1. Espace média

  2. Communiqués

Quatre récits émouvants et intimes de l’ONF à l’honneur au Lunenburg Doc Fest

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
20/09/2022

Le 20 septembre 2022 – Halifax – Office national du film du Canada (ONF)

Le Lunenburg Doc Fest 2022 présentera quatre documentaires produits ou coproduits par l’Office national du film du Canada et réalisés par Jeremiah Hayes (Dear Audrey, 2021), Tanya Tagaq et Chelsea McMullan (Ever Deadly, 2022), Daniel Léger (Les artisans de l’atelier, 2018) et Melaw Nakehk’o (K’i Tah Amongst the Birch, 2020).

Le public du festival se verra proposer une gamme étoffée de récits documentaires de l’ONF illustrant le courage et la créativité et venus de diverses régions du pays, des Maritimes au Grand Nord.

Le festival se tiendra du 22 au 28 septembre à Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, et offrira sa programmation à la fois en salle et en ligne, pour le plus grand plaisir des cinéphiles.

Œuvres de l’ONF

Dear Audrey (Chère Audrey), Jeremiah Hayes | 89 min | 2021
Le vendredi 23 septembre à 13 h 30 | Lunenburg Opera House
Suivra une séance de questions avec Jeremiah Hayes et Martin Duckworth.

Production : Jeremiah Hayes et André Barro pour Cineflix Media ; Annette Clarke pour le Studio du Québec et de l’Atlantique de l’ONF à Montréal
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/chere-audrey

  • Le cinéaste militant de renom Martin Duckworth a remisé sa caméra pour prendre soin de sa femme, Audrey Schirmer, qui traverse les derniers stades de la maladie d’Alzheimer. Tandis qu’Audrey dépérit graduellement — et que Jacqueline, la fille autiste du couple, a du mal à composer avec la maladie de sa mère —, Martin se dévoue corps et âme pour apporter à leur vie une part de sens et de créativité.
  • Réalisateur, monteur et scénariste primé de Montréal, Jeremiah Hayes s’est surtout fait remarquer comme coréalisateur, coscénariste et monteur de Hollywood et les Indiens (Rezolution Pictures/ONF), qui lui a valu un prix Gemini et un prix Peabody. Après l’école de cinéma, il travaille d’abord avec Martin Duckworth comme monteur adjoint du documentaire Armé pour la paix, que Martin a réalisé en 1991 avec l’ONF. Pour créer Dear Audrey, Jeremiah Hayes a filmé la famille Duckworth durant quatre ans.
  • Martin Duckworth a voyagé à travers le monde, réalisé 30 films et assuré la direction photo ou la prise de vues d’une centaine d’autres. En 2015, il a reçu le prix Albert-Tessier, qui souligne un apport exceptionnel au cinéma québécois. Martin a grandi à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et a enseigné durant quatre ans à l’Université Mount Allison, à Sackville, au Nouveau-Brunswick. Certaines séquences de Dear Audrey ont été filmées près de chez lui, à Sackville.
  • Dear Audrey a remporté de nombreux prix, dont le Prix du public aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) en 2021, le Prix du meilleur long métrage documentaire au Indy Film Festival d’Indianapolis en 2022 et le Cercle d’or du meilleur documentaire au Festival cinéma du monde de Sherbrooke en 2022.

Ever Deadly (Chasseuse de son), Tanya Tagaq et Chelsea McMullan | 90 min | 2022
Le mercredi 28 septembre à midi | Lunenburg Opera House
Le film sera présenté avec K’i Tah Amongst the Birch (voir plus bas).

Production : Lea Marin, Anita Lee et Kate Vollum pour le Studio de l’Ontario de l’ONF à Toronto
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/chasseuse-de-son

  • Véritable expérience immersive, Ever Deadly invoque une musique et des images viscérales portées par l’interprète de chant guttural et figure d’avant-garde inuite Tanya Tagaq. Créé en collaboration avec Chelsea McMullan, cinéaste aux œuvres primées, ce documentaire examine la transformation sonore qu’exécute la chanteuse, sans pour autant s’éloigner des questions entourant les méfaits de la colonisation, la liberté naturelle et l’histoire du Canada.
  • Nous sommes témoins de la relation intime qu’entretient Tanya Tagaq avec la Nuna — la terre —, un organisme qui vit, respire et se manifeste dans chacune des performances improvisées de l’artiste. Aux images d’un concert, Ever Deadly entremêle d’impressionnantes séquences filmées sur le terrain, au Nunavut. Les paysages, les récits et les chants s’harmonisent à la douleur, à la colère et au triomphe qu’exprime sous diverses formes l’une des interprètes les plus innovatrices de notre époque.
  • Compositrice, auteure et chanteuse lauréate d’un Prix de musique Polaris et d’un prix Juno, Tanya Tagaq est originaire d’Iqaluktuuttiaq (Cambridge Bay) ; elle partage maintenant son temps entre le Nunavut et Toronto. Authentique rebelle, elle contribue avec force aux profonds changements environnementaux, politiques et sociaux actuels.
  • Cinéaste de Toronto, Chelsea McMullan crée des documentaires, des récits expérimentaux et des films hybrides qui explorent l’œuvre d’artistes internationaux renommés. En 2014, le Vancouver Film Critics Circle a décerné le Prix du meilleur film documentaire canadien à son premier long métrage documentaire, Mes Prairies, mes amours.

Les artisans de l’atelier (The Artisans), Daniel Léger | 52 min | 2018
Le vendredi 23 septembre à 13 h 30 | United Church Hall

Production : Jac Gautreau et Dominic Desjardins pour le Studio documentaire du Québec et de la francophonie canadienne et acadienne de l’ONF à Moncton
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/artisans

  • Depuis plus de 35 ans, dans le village de Memramcook, au Nouveau-Brunswick, l’atelier L’Artisan embauche des personnes ayant une déficience intellectuelle. Le documentaire Les artisans de l’atelier raconte le quotidien d’un établissement singulier où travaillent à temps plein des ouvrières et ouvriers aussi vaillants que colorés.
  • Le film a remporté le Prix de la meilleure œuvre acadienne moyen ou long métrage au Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA) en 2018, à Moncton.
  • Artiste multidisciplinaire acadien de Saint-Antoine, au Nouveau-Brunswick, Daniel Léger s’exprime par la musique, l’écriture et le cinéma. Les artisans de l’atelier est le troisième film qu’il réalise avec l’ONF, à la suite des documentaires Un dimanche à 105 ans (2007) et Les inséparables (2011).

K’i Tah Amongst the Birch (K’i Tah parmi les bouleaux), Melaw Nakehk’o | 10 min | 2020
Le mercredi 28 septembre à midi | Lunenburg Opera House
Le film sera présenté avec Ever Deadly (voir plus haut).

Production : Coty Savard pour le Studio du Nord-Ouest de l’ONF à Edmonton. Le film a été créé dans le cadre de La courbe, une collection d’histoires de distanciation sociale qui nous rapprochent.

  • Son confinement, la cinéaste et militante Melaw Nakehk’o l’a passé avec sa famille dans un campement isolé des Territoires du Nord-Ouest, « à chercher du bois, à écouter le vent, à rester au chaud et au sec et à regarder le soleil se déplacer dans le ciel ». En documentant la vie de camp — qui inclut des activités comme la fabrication de cuir de poisson et le grattage de peaux d’orignal —, elle ancre l’expérience de la COVID-19 dans un temps et un lieu précis.
  • L’artiste dénée/dënesųłiné Melaw Nakehk’o vit à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest. Elle a mené une éminente carrière en tant qu’artiste, leader communautaire et actrice, et est reconnue pour son engagement exemplaire dans la revitalisation et l’enseignement des techniques de tannage de peaux d’orignal. Elle est membre fondatrice du collectif d’innovation Dene Nahjo.

– 30 –

Liens connexes

Lunenburg Doc Fest
Cineflix Media
Rezolution Pictures

Version en anglais | English version here.

Relations avec les médias

  • Nadine Viau
    Attachée de presse – Montréal
    C. : 514-458-9745
    n.viau@onf.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.