1. Espace média

  2. Communiqués

Les films de l’ONF To Kill a Tiger, The Flying Sailor et Bill Reid Remembers à l’honneur au Canada’s Top Ten. Le palmarès annuel du TIFF rend hommage à la crème du cinéma canadien.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
08/12/2022

Le 8 décembre 2022 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Trois œuvres de cinéastes de l’Office national du film du Canada figurent cette année au Canada’s Top Ten, un palmarès annuel des meilleurs courts et longs métrages du pays que le Festival international du film de Toronto (TIFF) a dévoilé le 8 décembre.

Le documentaire de Nisha Pahuja To Kill a Tiger (Tuer un tigre) a été choisi dans la catégorie des longs métrages. Le TIFF a d’ores et déjà décerné à cette coproduction de Notice Pictures et de l’ONF le prix Amplify Voices du meilleur long métrage canadien 2022. Le film a également reçu le prix du long métrage Voix et perspectives inspirantes au Festival international du film Cinéfest Sudbury.

Deux productions de l’ONF ont en outre été retenues dans la catégorie des courts métrages de la compétition. Quintessence de l’animation et du documentaire à l’ONF, le court métrage d’animation multiprimé de Wendy Tilby et Amanda Forbis The Flying Sailor (Le matelot volant) ainsi que le portrait cinématographique Bill Reid Remembers (Bill Reid se souvient), qu’a signé l’éminente documentariste Alanis Obomsawin, sont les sélections de cette année.

Les longs et les courts métrages sélectionnés au Canada’s Top Ten seront présentés en janvier au TIFF Bell Lightbox : les dates seront annoncées le mois prochain.

À propos des films

To Kill a Tiger (Tuer un tigre), Nisha Pahuja (125 min)
Production : Cornelia Principe et Nisha Pahuja pour Notice Pictures ; David Oppenheim pour l’ONF
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/tuer-un-tigre

  • Le soir d’un mariage familial dans un village indien, la fille de Ranjit, âgée de 13 ans, est entraînée dans les bois et violée par trois hommes. Ranjit entreprend le combat de sa vie en exigeant que les accusés soient traduits en justice. En nous donnant un formidable accès à toutes les facettes de l’histoire, To Kill a Tiger raconte le parcours émotionnel d’un homme ordinaire plongé dans des circonstances extraordinaires : un père dont l’amour pour sa fille provoque une prise de conscience sociale qui aura des répercussions pendant de nombreuses années.
  • Nisha Pahuja, cinéaste candidate à un prix Emmy, partage sa vie entre Toronto et Bombay. Elle a plusieurs titres à son actif, dont Diamond Road (2007 ; prix Gémeaux de la meilleure série documentaire) et The World Before Her (2012 ; Prix du meilleur long métrage documentaire, Festival du film de Tribeca ; Prix du meilleur documentaire canadien, Hot Docs ; Canada’s Top Ten du TIFF).

The Flying Sailor (Le matelot volant), Wendy Tilby et Amanda Forbis (7 min 45 s)
Production et production exécutive : David Christensen pour le Studio du Nord-Ouest de l’ONF à Edmonton
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/le-matelot-volant

  • Inspiré de l’étonnante et véridique histoire d’un homme soufflé dans les airs sur deux kilomètres par l’explosion de 1917 à Halifax, la plus puissante explosion accidentelle non nucléaire que le monde ait connue, le court métrage d’animation The Flying Sailor est une émouvante méditation sur le miracle et la fragilité de l’existence.
  • Il s’agit de la dernière œuvre en date des animatrices de Calgary Amanda Forbis et Wendy Tilby, nommées aux Oscars et lauréates d’une Palme d’or. Leurs collaborations précédentes, When the Day Breaks (1999) et Une vie sauvage (2011), leur ont valu des nominations aux Oscars dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation. Wendy Tilby a également eu cet honneur pour Cordes (1991), qu’elle a réalisé à titre individuel.
  • The Flying Sailor est diffusé en continu gratuitement sur les chaînes numériques du New Yorker (version anglaise seulement) et sur ca.
  • Jusqu’à présent sélectionné à plus de 20 reprises dans les festivals, The Flying Sailor a d’ores et déjà remporté 6 prix, dont le Prix du meilleur film d’animation canadien remis par l’Institut canadien du film au Festival international d’animation d’Ottawa, le Prix du meilleur court métrage d’animation au Festival international du film de Calgary et le Prix de la meilleure animation au Festival du court métrage de New York.

Bill Reid Remembers (Bill Reid se souvient), Alanis Obomsawin (24 min)
Production : Alanis Obomsawin
Production exécutive : Annette Clarke et John Christou pour le Studio du Québec et de l’Atlantique de l’ONF
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/bill-reid-se-souvient

  • Bill Reid Remembers est un magnifique hommage que rend Alanis Obomsawin à la vie hors du commun et au riche héritage de son ami. Artiste haïda de renom, Bill Reid a passé sa jeunesse loin de la culture de sa communauté, mais l’archipel Haida Gwaii a toujours occupé une place centrale dans son cœur. Alors qu’il travaillait pour la radio anglaise de Radio-Canada, il a appris à fabriquer des bijoux, puis des sculptures, en utilisant des techniques et des images haïdas, une démarche qui allait changer à jamais sa vie et le paysage artistique canadien.
  • Dans le film, la narration puissante de Bill Reid — qu’avait enregistrée Alanis Obomsawin en 1987 et qu’elle n’avait jamais publiée — est entremêlée des paroles de la cinéaste. Le film relate l’enfance complexe de l’homme, son émergence comme artiste accompli et le lien profond qui l’unit à son territoire. Des décennies après sa disparition, Bill Reid continue d’occuper une place de premier plan et reste l’un des plus grands artistes du Canada.
  • Membre de la nation abénaquise, Alanis Obomsawin est l’une des plus éminentes documentaristes du Canada. Elle a signé jusqu’à maintenant 56 films en autant d’années d’une illustre carrière consacrée à relater la vie et les préoccupations des peuples des Premières Nations et à examiner des enjeux importants pour tous et toutes.

– 30 –

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • Nadine Viau
    Attachée de presse – Montréal
    C. : 514-458-9745
    n.viau@onf.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.