1. Espace média

  2. Dossier de presse

Pipelines, pouvoir et démocratie

Olivier D. Asselin
2015 | 88 min 6 s

Le film


Description détaillée


Mot du réalisateur

Matériel promotionnel

Bande-annonce

Équipe


Olivier D. Asselin
Réalisateur

Biographie
Photo
Photo : Ariane Blais-Ouellette



Olivier D. Asselin

Assistant pendant plusieurs années du documentariste aujourd’hui disparu Magnus Isacsson, Olivier D. Asselin est diplômé de l’INIS en réalisation. Il a étudié à l’UQAM en scénarisation, en plus d’être titulaire d’une maîtrise en communication qui lui a permis de développer un projet de recherche-création en média expérimental. Depuis, il a réalisé et produit une trentaine de courts et moyens métrages documentaires, expérimentaux et de fiction, qui témoignent tous, chacun à leur manière, d’une nette volonté d’engagement social.

En 2005, il remporte le prix Mel Hoppenheim au concours La caméra verte avec Citoyens Inc., une vidéo d’art sur la survie de l’humanité et la force du rêve pour changer le monde. Suit en 2008, Tout se tient, une prise de parole citoyenne s’élevant contre un projet de port méthanier au Québec, qui est primée deux fois aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (prix du meilleur documentaire et prix du public). En tant que formateur, il participe également à la belle aventure du Wapikoni mobile, dont les studios ambulants se rendent dans les communautés des Premières Nations pour accompagner de jeunes Autochtones dans la production de leurs films.

Puis, sa fiction Les âmes en friche est présentée aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2009, alors que trois autres de ses réalisations se retrouvent à l’affiche du Festival du film de Portneuf sur l’environnement : en 2010 (Dr Fordenstein), en 2011 (En descendant la Châteauguay) et en 2012 (Le goût du métal). En 2012, le printemps étudiant éclate et l’amène à tourner de courts documentaires (Les casseroles du Grand prix, Le fascisme à la carte et Sabotage libéral) ainsi qu’une série sur la grève pour le Web (Poings de vue). Face aux enjeux planétaires, il met aussi sa pratique au service des grands défis environnementaux de l’heure comme la série Web La Marche des peuples, dont le dernier épisode, L’arrivée, est programmé en primeur au Festival du nouveau cinéma en 2014. Le cinéaste suit la Marche des peuples pour la Terre Mère, une initiative citoyenne survenue la même année pour protester contre l’exportation, par le Québec, du pétrole des sables bitumineux de l’Alberta. De cette équipée est né le documentaire Pipelines, pouvoir et démocratie, produit en 2015 par l’Office national du film du Canada. Film qui, en documentant la lutte contre les oléoducs et les hydrocarbures, questionne le pouvoir politique et l’avenir de la démocratie.

En 2013 et 2014, il est cinéaste-formateur pour l’organisme Initiative Taling Dialo, qui œuvre à la réinsertion sociale des jeunes en difficulté dans les quartiers défavorisés de Montréal. Il fait aussi partie de plusieurs collectifs de médias indépendants tels que Courts Critiques, Médi@s Libres et le Journal Ensemble. En 2013, il fonde l’événement Masses et Médias visant à mettre en réseau organes de presse autonomes, citoyens et organismes communautaires à partir du thème des médias tactiques. Parallèlement, Olivier D. Asselin mène de nombreuses activités de vidéojockey qui lui permettent de réaliser des performances visuelles en direct, notamment à la Société des arts technologiques (2012-2013) et à la Cinémathèque québécoise (2015).

 


Denis McCready
Producteur et producteur exécutif

Biographie
Photo
Photo : ONF



Denis McCready

Depuis 1996, Denis McCready est actif dans le milieu du cinéma et de la télévision au Québec. Il a fait ses débuts comme réalisateur de publicités à la chaîne musicale MusiquePlus, pour ensuite devenir directeur de la création publicitaire pour MusiquePlus, MusiMax, Super Écran et Canal Indigo. Il a abordé les années 2000 en travaillant auprès de compagnies de production indépendantes et a acquis une solide expérience de directeur de production, de producteur délégué et de producteur sur des documentaires uniques, des séries documentaires et quelques fictions.

Habitué aux défis techniques et créatifs, il a mené des projets d’auteur à budget modeste (danse, musique, environnement, trafic d’enfants), ainsi que des séries documentaires à gros budget (science, exploration, guerre), supervisant des tournages autant au Canada qu’à l’étranger, parfois dans des endroits d’accès difficile (Arctique, NASA, programme spatial russe) ou dangereux (désert d’Atacama, désert de Mojave, caverne de cristaux géants de Naica au Mexique). Il a encadré la production de centaines de plans d’effets spéciaux pour la série Mars Rising et a produit et scénarisé le jeu sérieux L’or du golfe pour le site web d’ICI Radio-Canada. Il a livré des émissions HD aux grands télédiffuseurs, dont National Geographic (États-Unis, international), Discovery (Canada, États-Unis, Amérique latine), History (Canada), ARTE (France-Allemagne), NHK (Japon), CBC, Radio-Canada, Canal D et Télé-Québec. De plus, il a travaillé sur plusieurs coproductions internationales officielles (Canada-France, Canada-Mexique).

Gagnant de plusieurs prix en tant que producteur de Chercher le courant (Prix du public aux RIDM, Gémeaux du meilleur documentaire – société) et de Bas ! Au-delà du Redlight (prix ONF Colin-Low à DOXA), Denis McCready a vu ses films projetés dans divers festivals internationaux, dont Hot Docs, Visions du réel, le FIFA, NXNE, DOXA, les RIDM et le VIFF. Il a aussi produit deux documentaires de Ian Jaquier, L’or du golfe, avec Kevin Parent, et Kanata – Aujourd’hui la colonisation, ainsi que le percutant documentaire MTL Punk – La première vague, d’Érik Cimon et Alain Cliche.

Présentement producteur exécutif au Studio de la francophonie canadienne, Denis McCready a travaillé précédemment pour l’ONF sur plusieurs courts et longs métrages documentaires, ainsi que sur des projets interactifs à titre de producteur au Studio documentaire et au Programme institutionnel.


Colette Loumède
Productrice exécutive (ONF)

Biographie
Photo
Photo : ONF



Colette Loumède

Colette Loumède  dirige actuellement le Studio documentaire du Programme français de l’Office national du film du Canada. Elle a produit ou coproduit une cinquantaine de documentaires, dont la plupart ont remporté de prestigieuses récompenses et ont été projetés dans les grands festivals du documentaire tels Hot Docs, le Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA), TIFF (Toronto), Sundance, Visions du réel et Rotterdam. Sa recherche constante de talents, qu’ils soient de la relève ou bien établis, a donné lieu à un éventail de documentaires de création qui explorent différents styles d’approches narratives, allant du film d’enquête géopolitique à l’exploration de récits d’expériences personnelles complexes.

Colette Loumède redéfinit sans cesse les paramètres de sa profession et de la recherche créatrice en ayant à cœur de communiquer la vision de l’artiste et de faire du documentaire une plateforme artistique universelle pour le récit visuel.

Colette Loumède a été pendant plusieurs années responsable de l’analyse des projets documentaires pour la SODEC, l’organisme public de financement de film du Québec. Elle a aussi fondé et dirigé le Programme documentaire de l’Institut national de l’image et du son de Montréal (INIS), le premier centre de formation professionnelle en cinéma au Québec. Pendant son mandat à l’Institut, elle s’est appuyée sur sa solide expérience de productrice pour transmettre sa passion pour le cinéma d’auteur ainsi que sa vision à nombre d’aspirants cinéastes et producteurs.

Aujourd’hui, Colette s’investit plus que jamais dans les nouvelles productions de l’ONF : elle explore des idées neuves avec de jeunes talents tout en travaillant avec des créateurs d’expérience, toujours dans le but de produire des œuvres  à présenter aux auditoires du monde.

Images

Générique

Avec la participation de
Daniel Breton
André Bélisle
Alyssa Symons-Bélanger
Mikaël Rioux

Réalisation
Olivier D. Asselin

Recherche et scénarisation
Olivier D. Asselin
Santiago Bertolino

Direction photo
Olivier D. Asselin

Montage
Boban Chaldovich

Musique originale
Claude Fradette

Prise de son
Santiago Bertolino
Stéphane Barsalou
Simon Van Vliet
Ariane Lorrain
David Widgington

Conception sonore
Patrice Leblanc

Développé par
Productions Multi-Monde inc.
Lucie Pageau
Malcolm Guy

Participants
Michel Bélanger
Émeraude Boisvert
Patrick Bonin
Mike Bonnano
Jacqueline Breton
Alain Brunel
Kim Cornelissen
Pierre-Luc Demers-Hébert
Jean-Marie Dion
Philippe Dumont
Paul Dupuis
Claudie Gagné
Patrick Givre
Françoise Guénette
Steven Guilbault
Olivier Huard
Natasha Kanapé Fontaine
Lucie Lacoursière
Jessica Lambert Massicotte
Philippe Landry
Julie Leblanc
Sophie-Anne Legendre
Luc Lemoine
Shaun Lovejoy
Sébastien Mariel
Guy Marsil
Eric Michaud
Gabriel Nadeau-Dubois
Marie-Philip Ouellet
Nicholas Ouellet
Gilles E. Pelletier
Karine Péloffy
Martin Poirier
Geneviève Puskas
Sylvie Robert
François Saillant
Christian Simard
Corinne Trubiano
Marius Vigne

Images additionnelles
Nicolas Falcimaigne
Santiago Bertolino
Ariane Lorrain
Matias Ollivier
Stéphane Groleau
Mathieu LeBlanc

Soutien technique au montage image
Pierre Dupont
Isabelle Painchaud
Patrick Trahan

Traduction
Vision Globale

Infographie et titres
Jacques Bertrand Simard
Cynthia Ouellet

Montage en ligne
Denis Pilon

Bruitage
Alexis Farand

Mixage
Serge Boivin

Musiciens
Claude Fradette 
guitares, basse, clavier et percussions
Robin Boulianne 

Enregistrement et mixage de la musique
Studio Frad.

Musique additionnelle
Lost For Ever,

composée et interprétée par
ACT(Kristian Aduriz)

Relations de presse
Marie-Claude Lamoureux

Agent de mise en marché
François Jacques
assisté de
Theodora Kolovos

Administratrice
Sia Koukoulas

Coordonnatrice de production
Chinda Phommarinh

Adjointe administrative
Pascale Savoie-Brideau

Coordonnatrice technique
Mira Mailhot

Productrice déléguée
Mélanie Lasnier

Producteur
Denis McCready

Productrice exécutive
Colette Loumède

© 2015 OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA



Relations de presse

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 24 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.