1. Espace média

  2. Communiqués

Une œuvre saluée comme une référence dans le domaine du récit personnel en RV. La percutante production en réalité virtuelle Le livre de la distance (ONF) de Randall Okita est proposée GRATUITEMENT à compter du 8 octobre.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
01/10/2020

Le 1 octobre 2020 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Encensé dans les festivals les plus prestigieux de la planète et les principales vitrines du récit immersif, Le livre de la distance, conçu par Randall Okita pour l’Office national du film du Canada, est proposé gratuitement aux passionnés de réalité virtuelle du monde entier à compter du 8 octobre.

En 1935, Yonezo Okita quitte sa maison d’Hiroshima, au Japon, et commence une nouvelle vie au Canada. Puis, la guerre et le racisme viennent tout changer. Trois générations plus tard, son petit-fils, l’artiste Randall Okita, nous convie à un pèlerinage interactif virtuel dans une émouvante histoire d’immigration et de famille, à la recherche d’un passé perdu. Cette expérience de réalité virtuelle interactive à l’échelle d’une pièce amène Okita à explorer de nouvelles possibilités pour la présentation de récits personnels. Il s’agit de la première production en RV de cet artiste et cinéaste canadien primé.

David Oppenheim (Draw Me Close, Agence) a assuré la production de l’œuvre et Anita Lee (Les histoires qu’on raconte), sa production exécutive pour le Studio de l’Ontario (Toronto) de l’ONF. Le livre de la distance est offert sur Steam, Viveport et Oculus Store en français, en anglais et en japonais.

« Souvent, l’histoire de nos grands-parents et de notre famille nous parvient par bribes, indique Randall Okita. Avec Le livre de la distance, je tente de retracer tout ce que mon grand-père n’a jamais dit, y compris certains épisodes dont le souvenir était peut-être trop douloureux pour lui. Je voulais réimaginer ce qu’il avait vécu, créer une expérience qui permettrait aux gens de participer et de devenir des témoins. »

« Réduire une communauté au silence ne peut se traduire que par une grande perte, dont les répercussions résonnent de génération en génération. En donnant à Randall une plateforme pour raconter son histoire, nous tentons de nous réapproprier ces histoires perdues et, idéalement, d’ouvrir un espace en vue d’entretenir le dialogue », explique le producteur David Oppenheim.

Reconnaissance internationale

D’abord présenté dans la section New Frontier du Festival du film de Sundance, Le livre de la distance est encensé par la revue Filmmaker, qui le qualifie d’« exceptionnel […], lyrique, personnel et touchant », et sacré meilleure expérience narrative par The Verge. Short of the Week renchérit : « Installez-vous et laissez-vous emporter par le meilleur récit interactif en RV qui nous ait été raconté jusqu’à présent. » Lorsque Le livre de la distance est présenté à Cannes XR dans le cadre de la Tribeca Virtual Arcade, CNET écrit que c’est « une histoire absolument magnifique et déchirante […], un événement qui nous transporte […], l’expérience est profonde ».

Le livre de la distance récolte des distinctions dans les principaux événements de la planète : conférence internationale SIGGRAPH, volet The Best of VR du Festival de Venise, catégorie XR Competition du NewImages Festival (Paris), VIFF Immersed de Vancouver, volet Beyond Reality 2020 du Festival international du film fantastique de Bucheon, pour n’en citer que quelques-uns.

Prochaine étape : l’œuvre sera présentée au Festival du nouveau cinéma de Montréal dans la section FNC EXPLORE, consacrée aux nouveaux médias (du 7 au 18 octobre).

À propos de l’œuvre

En 1935, Yonezo Okita quitte sa maison d’Hiroshima, au Japon, et commence une nouvelle vie au Canada. Puis, la guerre et le racisme cautionné par l’État viennent tout changer : il devient l’ennemi. Trois générations plus tard, son petit-fils, l’artiste Randall Okita, nous convie à un pèlerinage interactif virtuel dans une émouvante histoire d’immigration et de famille, à la recherche d’un passé perdu.

Le livre de la distance réunit des techniques issues de la sculpture mécanique, du cinéma et du théâtre pour transposer ce récit personnel en réalité virtuelle. Des archives familiales y ajoutent un élément de réalisme poignant. Les décors en 2D et en 3D fabriqués à la main et inspirés des gravures sur bois japonaises, la conception évocatrice des personnages et une chorégraphie fluide se conjuguent à des moments d’interaction étonnants pour nous faire doucement traverser l’océan et les années.

Randall Okita nous invite à participer à ce généreux acte d’imagination, lieu de théâtre envoûtant peuplé d’échos transgénérationnels. Il demeure à nos côtés pour nous accompagner à travers les instants les plus sombres du récit. Son besoin de se réapproprier les moments perdus de son grand-père devient nôtre. Ensemble, nous réimaginons un moment marquant de l’Histoire et participons à un parcours très personnel où cohabitent perte et guérison.

À propos du créateur

Randall Okita est né et a grandi à Calgary, mais il vit et travaille aujourd’hui à Toronto et au Japon. Le travail de cet artiste et cinéaste canadien repose sur la sculpture, la technologie, les performances physiquement exigeantes, les cascades et une direction photo hors du commun. Le livre de la distance est l’une des trois œuvres que Randall Okita a créées avec l’ONF. Il a notamment réalisé auparavant le court métrage maintes fois primé Des ondes et des ombres (2014), un mélange d’images réelles, de travail de caméra à haute vitesse et d’animation numérique qui a remporté le Prix du meilleur court métrage canadien au Festival international du film de Toronto, le prix Format court au Festival du nouveau cinéma de Montréal, et le Prix du meilleur film expérimental au LA Shorts Fest et au NY Shorts Fest. En 2016, Randall Okita réalise un premier long métrage, The Lockpicker, qui lui vaut le prix Découverte John-Dunning de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, ainsi que le Prix du meilleur long métrage au Festival international du film Reel Asian de Toronto en 2016. Il travaille en ce moment à l’achèvement du long métrage See for Me.

Accessible à compter du 8 octobre

Le livre de la distance est offert dans les boutiques Steam, Oculus et Viveport.

Casques d’écoute en RV pris en charge : HTC Vive, Oculus Rift, Windows Mixed Reality, Valve Index, Oculus Quest et Oculus Link.

– 30 –

Liens connexes

Dossier de presse électronique | Images, bande-annonce, synopsis : Le livre de la distance

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    Au carrefour mondial des contenus numériques, l’Office national du film du Canada (ONF) crée des animations et des documentaires interactifs d’avant-garde, du contenu pour appareils mobiles ainsi que des installations et des expériences participatives. Les productions interactives et plateformes numériques de l’ONF ont remporté 100 récompenses, dont 21 prix Webby. Pour accéder au contenu primé de l’ONF et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.