1. Espace média

  2. Communiqués

La découverte d’une boîte de bandes magnétiques. L’obsession utopique d’une vie. Le long métrage primé Wintopia, réalisé par Mira Burt-Wintonick pour EyeSteelFilm et l’ONF, à l’affiche dès le 26 mars.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
15/03/2021

Le 15 mars 2021 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

L’Office national du film du Canada se réjouit avec la population québécoise de la réouverture des cinémas et souligne l’événement en lui proposant le long métrage primé Wintopia, de la Montréalaise Mira Burt-Wintonick. Dans ce film qui prendra l’affiche dès le 26 mars, la cinéaste brosse un portrait touchant de son défunt père, le réputé documentariste Peter Wintonick.

Wintopia sera présenté en anglais avec sous-titres français à compter du 26 mars au Cinéma du Musée et à la Cinémathèque québécoise, à Montréal. Sa première en ligne aura lieu deux semaines plus tard, soit le 9 avril, sur le site Cinéma en ligne des cinémas Beaubien, du Parc et du Musée.

Cette première en salle couronne une prestigieuse tournée des festivals pour Wintopia, qui a notamment remporté le prix Colin-Low du meilleur documentaire canadien au Festival du film documentaire DOXA 2020, à Vancouver. Le long métrage avait amorcé sa tournée en 2019 au Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA), puis avait été présenté en 2020 dans le cadre de plusieurs sélections officielles, dont celles du Festival canadien du documentaire international Hot Docs et des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM).

Le film

La découverte d’une boîte de cassettes vidéo. L’obsession utopique d’une vie. Les efforts d’une fille pour achever le dernier film de son père. Wintopia retrace l’énigmatique parcours du documentariste de renom Peter Wintonick, vers lequel sa fille Mira braque sa caméra tout en essayant de déchiffrer la carte qu’il a laissée derrière lui. Imprégné d’émotion et de fantaisie, le film nous conduit sur la voie d’univers possibles au fil d’une quête de réconciliation, tant entre l’artiste et sa famille qu’entre les rêves et la réalité. Cet émouvant récit sur le deuil, l’amour et l’espoir touchera aussi les personnes qui connaissent peu l’œuvre de Peter Wintonick.

« Lorsque mon père a appris qu’il était malade, la première chose qu’il a dite était qu’il voulait faire un dernier film. Un hommage au travail d’une vie. De temps en temps, sur une période de quinze ans, il partait seul aux quatre coins du monde pour tourner un film sur l’Utopie. Le mot est en soi une séduisante contradiction, désignant à la fois un lieu parfait et un lieu qui n’existe pas, et résoudre cette impossibilité était devenu une obsession pour mon père, qui passait de longs moments loin de chez lui. Bien des pères transmettent à leurs enfants leur dernière volonté, leur demandant par exemple de disperser leurs cendres dans un lieu significatif. Le mien m’a laissé la tâche de conclure son projet de vie, sa quête de l’Utopie », dit Mira Burt-Wintonick.

Bob Moore (EyeSteelFilm) et Annette Clarke (ONF) ont signé la production du film ; Daniel Cross et Mila Aung-Thwin en ont assuré la production exécutive pour EyeSteelFilm.

– 30 –

Produits connexes

Dossier de presse électronique | Images, bande-annonce, synopsis : Wintopia

Liens connexes

Cinéma du Musée
Cinémathèque québécoise
Cinéma en ligne
EyeSteelFilm

Version anglaise ici | English version here.

Relations avec les médias

  • Caroline Rompré
    pixelleX, pour l’ONF
    514-778-9294
    caroline@pixellex.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • À propos de EyeSteelFilm

    Daniel Cross spent six years making his first film, THE STREET (1997). The arduous production process alternated between filming on Montreal’s gritty streets with the local homeless population, and trying to ‘find’ precious 16mm film (i.e., he had to beg, borrow and steal). As a result, ‘EyeSteelFilm’ was chosen as a company name by founders Daniel and Mila Aung-Thwin, during the making of S.P.I.T. Squeegee Punks in Traffic in 1998. The production of that film involved sharing a camera with homeless Squeegee Punk/co-director Eric “Roach” Denis, setting the tone for the company’s interactive, inclusive direct filmmaking ethos. As EyeSteelFilm began expanding, Bob Moore joined as a partner with a deft focus on international co-producing. Today, EyeSteelFilm looks to work with engaged, like-minded filmmakers from around the world who seek to engage with reality using the language of documentary cinema.

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.