1. Espace média

  2. Communiqués

L’homosexualité dans le sport : un tabou qui résiste ? Le documentaire Franchir la ligne (ONF), de Paul Émile d’Entremont, projeté en première torontoise au Hot Docs Ted Rogers Cinema. Le film sera projeté gratuitement le 25 mars à Toronto en présence du réalisateur et des athlètes torontois Anastasia Bucsis et Brock McGillis.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
24/02/2020

Le 24 février 2020 – Toronto – Office national du film du Canada (ONF)

La première torontoise du long métrage documentaire produit par l’ONF Franchir la ligne, de Paul Émile d’Entremont, aura lieu à Toronto le mercredi 25 mars à 18 h au Hot Docs Ted Rogers Cinema.

Présentée en collaboration avec le Festival canadien du documentaire international Hot Docs, cette projection gratuite sera suivie d’une période de questions en présence du réalisateur et de deux des protagonistes du film établis à Toronto : Anastasia Bucsis, athlète olympique originaire de Calgary et ancienne membre de l’équipe de patinage de vitesse sur longue piste ayant représenté le Canada aux Jeux d’hiver de Vancouver et de Sotchi ; et Brock McGillis, hockeyeur professionnel retraité natif de Sudbury qui a été gardien de but pour les Spitfires de Windsor et les Soo Greyhounds (Ligue de hockey de l’Ontario). Scott MacArthur, animateur de Sportsnet 590 The FAN, agira à titre de modérateur de la discussion.

La venue à Toronto de Franchir la ligne s’inscrit dans le cadre d’une tournée canadienne qui a déjà conduit le film à Vancouver, Calgary, Sudbury, Montréal, Moncton et Halifax, et qui le mènera le 8 mars à Winnipeg.

À propos de Franchir la ligne (2019 | 80 min 30 s)
Dossier de presse électronique : espacemedia.onf.ca/franchir-la-ligne

Dans le sport amateur et professionnel, l’homosexualité reste taboue. Brisant l’omerta qui règne sur le terrain, sur la glace ou dans le vestiaire, Franchir la ligne tourne la caméra vers des athlètes qui unissent leurs voix pour la cause LGBTQ. Outre les histoires de Brock McGillis et d’Anastasia Bucsis, Paul Émile d’Entremont explore celles de David Testo, ex-joueur de soccer de l’Impact de Montréal, et de l’ancien joueur de la ligue de hockey junior majeur Brendan Burke, dont la sortie du placard en 2009 a produit l’effet d’une bombe dans le monde du sport professionnel. Le film pose un regard touchant et inédit sur quelques-uns de nos athlètes gais qui ont pris le parti de casser les préjugés dans l’espoir de changer les choses au nom de la relève sportive.

À propos d’Anastasia Bucsis

C’est à Vancouver en 2010, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver, qu’Anastasia Bucsis révèle son homosexualité à sa famille et à ses amis. Puis, quelques mois avant la tenue des Jeux olympiques de 2014 à Sotchi, en Russie, où une loi visant à sanctionner tout acte de propagande homosexuelle a été adoptée, Anastasia ose dévoiler publiquement son homosexualité : elle est alors la seule athlète olympique nord-américaine ouvertement gaie. Elle aime prendre la parole en public, mobiliser ses partisans et servir de modèle à la relève pour la création d’un monde meilleur.

À propos de Brock McGillis

Ancien joueur de la Ligue de hockey de l’Ontario et gardien de but, Brock McGillis est le premier hockeyeur professionnel à se déclarer ouvertement gai. Il redonne aujourd’hui au sport en entraînant de jeunes espoirs canadiens et en faisant la tournée des écoles. Sa mission : contribuer à faire disparaître les vieux propos homophobes encore trop fréquemment entendus au hockey.

À propos du réalisateur Paul Émile d’Entremont

Originaire de la Nouvelle-Écosse, le réalisateur acadien Paul Émile d’Entremont vit actuellement à Vancouver. Au fil des ans, ses documentaires — dont Une dernière chance (2012, ONF), Naufrages (2009, Phare-Est Média), Reema, allers-retours (2006, ONF) et Seuls, ensemble (2000, ONF) — ont été présentés et primés sur le circuit national et international des festivals. Paul Émile d’Entremont s’est également acquis une réputation de cinéaste talentueux à Radio-Canada et à RDI. Franchir la ligne est sa plus récente réalisation à l’ONF.

– 30 –

Produits connexes

Dossier de presse électronique | Images, bandes-annonces, synopsis : Franchir la ligne

Liens connexes

Hot Docs Ted Rogers Cinema

Hot Docs Canadian International Documentary Festival

Communiqué français en PDF

Communiqué anglais ici: PDF et lien

Relations avec les médias

  • Nadine Viau
    Relationniste – Montréal
    Cell. : 514-458-9745
    n.viau@onf.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques
    Cell. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 24 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.