1. Espace média

  2. Communiqués

Le long métrage documentaire primé de Jeremiah Hayes Dear Audrey présenté sous peu à Ottawa et à Toronto. Un portrait intime du cinéaste militant de renom Martin Duckworth, qui se consacre à sa femme parvenue aux derniers stades de la maladie d’Alzheimer.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
27/09/2022

Le 27 septembre 2022 – Toronto – Office national du film du Canada (ONF)

Le public ontarien aura bientôt l’occasion de découvrir le percutant long métrage documentaire de Jeremiah Hayes Dear Audrey (Chère Audrey), puisque la coproduction applaudie de l’Office national du film du Canada, Cineflix et Jeremiah Hayes prendra l’affiche au Mayfair Theatre d’Ottawa et au Revue Cinema de Toronto.

Le film

  • Cinéaste militant de renom, Martin Duckworth a consacré son existence à la paix et à la justice. Mais il a maintenant remisé sa caméra pour servir la cause la plus importante de toute sa vie : il prend soin de sa femme, Audrey Schirmer, qui traverse les derniers stades de la maladie d’Alzheimer.
  • Le film témoigne de façon poignante de l’amour et du dévouement de Martin, qui s’intensifient au fil des décennies. Tandis qu’Audrey dépérit graduellement — et que Jacqueline, la fille autiste du couple, a du mal à composer avec la maladie de sa mère —, Martin se dévoue corps et âme pour apporter à leur vie une part de sens et de créativité nécessaire aux artistes qu’ils ont toujours été.
  • À sa sortie de l’école de cinéma, en 1991, Jeremiah Hayes travaille d’abord à l’ONF avec Martin Duckworth, comme monteur adjoint du film Armé pour la paix. Quand Audrey, la conjointe de Martin, reçoit le diagnostic de la maladie en 2013, l’amitié se resserre entre eux et Jeremiah commence à filmer le couple chez lui.
  • Dear Audrey est le résultat de quelque 50 jours de tournage et d’au moins 90 heures de séquences documentaires. Martin en assure la narration dans ses propres mots, extraits d’une quinzaine d’heures d’entrevue.

Horaire

  • À Ottawa, Dear Audrey prendra l’affiche le vendredi 30 septembre au Mayfair Theatre, 1074, rue Bank. Le réalisateur Jeremiah Hayes sera en outre sur les lieux le 2 octobre à 18 h afin de présenter le film et de répondre aux questions après la projection.

    Vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre : 16 h 15
    Dimanche 2 octobre : 18 h
    Lundi 3 octobre et mardi 4 octobre : 16 h 15
    Mercredi 5 octobre et jeudi 6 octobre : 18 h 45

    Pour de plus amples renseignements, consulter mayfairtheatre.ca/movie/dear-audrey.

  • À Toronto, Dear Audrey sera présenté au Revue Cinema, 400, avenue Roncesvalles.

    Samedi 22 octobre : 16 h
    Lundi 24 octobre : 21 h 30
    Mardi 25 octobre : 18 h

    Pour de plus amples renseignements, consulter revuecinema.ca/films/dear-audrey.

Récompenses

  • Prix du public, Rencontres internationales du documentaire de Montréal2021
  • Cercle d’or du meilleur long métrage documentaire, Festival cinéma du monde de Sherbrooke 2022, Québec
  • Prix du meilleur long métrage documentaire, Indy Film Festival 2022, Indianapolis
  • Prix de philanthropie Dr. Sydney K. Shapiro, Festival du film de Phoenix 2022
  • Prix d’argent du meilleur long métrage documentaire, Tokyo Film Awards 2022

Citations

  • « Un extraordinaire inventaire des coûts d’une vie commune et de ce que signifie vraiment le fait de prendre soin des êtres que nous aimons le plus. » — Dorothy Woodend, ca
  • « Dear Audrey, un captivant documentaire […] qui constitue une ode puissante à la passion et à la persévérance. » — Evelyn C. White, The Halifax Examiner
  • « Touchant […], lumineux […], vraiment magnifique. » — Caroline Lévesque, Radio-Canada

Production

Dear Audrey est une coproduction de Cineflix Media à Montréal et du Studio du Québec et de l’Atlantique de l’ONF. Le film est produit par Jeremiah Hayes, André Barro (Cineflix) et Annette Clarke (ONF).

Jeremiah Hayes

Réalisateur, monteur et scénariste primé, Jeremiah Hayes s’est surtout fait remarquer comme coréalisateur, coscénariste et monteur du film Hollywood et les Indiens (Rezolution/ONF), pour lequel on lui a décerné un prix Gemini et un prix Peabody. Il est aussi reconnu pour son apport au long métrage documentaire Rumble: The Indians Who Rocked the World, sélectionné pour un Emmy et primé à Sundance, qui lui a valu un prix Écrans canadiens dans la catégorie Meilleur montage dans un long métrage documentaire.

Martin Duckworth

Ayant grandi pendant la Grande Dépression, Martin Duckworth amorce sa carrière cinématographique à 30 ans en créant des films primés qui témoignent de son sens artistique et de sa conscience sociale. Membre du personnel de l’ONF de 1963 à 1970, il poursuit sa collaboration avec l’institution en qualité de pigiste. Il voyage à travers le monde, réalise 30 films et assure la direction photo d’une centaine d’autres. Il est ainsi témoin des horreurs de la guerre au Vietnam, au Cambodge, au Japon et en Afghanistan. Il a récemment reçu l’une des plus grandes distinctions au Québec, le prix Albert-Tessier, qui souligne un apport exceptionnel dans le domaine du cinéma.

– 30 –

Produits connexes

Dossier de presse électronique | Chère Audrey

Liens connexes

Cineflix
Rezolution

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • Nadine Viau
    Attachée de presse – Montréal
    C. : 514-458-9745
    n.viau@onf.ca

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.