1. Espace média

  2. Communiqués

Sept nouveaux courts métrages de l’ONF sur la COVID-19 présentés en première en ligne dans La courbe

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
13/10/2020

Le 13 octobre 2020 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Dès le 13 octobre, sept nouveaux courts métrages qu’ont réalisés des créateurs et créatrices de l’Office national du film du Canada seront mis en ligne dans La courbe, la destination de l’ONF proposant des histoires de distanciation sociale qui nous rapprochent.

Ces nouvelles œuvres portent sur les thèmes D’où je viens et Plans d’ensemble et gros plans.

La courbe, c’est le pouls d’un pays, qui bat au rythme de ses variations. Ce sont des créateurs et créatrices d’ici qui proposent un point de vue très personnel sur la façon dont la COVID-19 est venue toucher et changer notre quotidien. La courbe est une destination en ligne où ces expériences s’illustrent sous la forme d’animations, de documentaires ou de récits numériques.

La courbe est une production des studios de langue française et de langue anglaise de l’ONF à l’échelle du pays.

D’où je viens

D’où je viens nous présente quatre jeunes cinéastes qui défient les représentations stéréotypées de leurs communautés tout en s’aventurant sur le sol inconnu d’une urgence sanitaire mondiale dans ces œuvres produites par le Studio de l’Ontario à Toronto.

  • Nbisiing (5 min), de Cole Forrest

Craignant de ne plus revoir sa communauté, Cole Forrest quitte son lieu de résidence actuel, Toronto, pour revenir à North Bay. Durant son séjour, il affronte ses peurs et renoue avec ses ancêtres. Nbi signifie « eau », et en ces temps de pandémie, c’est vers le lac, les remèdes naturels, les baies et la terre qu’il se tourne pour obtenir du réconfort. Produit par Justine Pimlott.

Cinéaste ojibwé établi à Toronto, Cole Forrest est originaire de la Première Nation Nipissing. Nadine Pequeneza, qui doit sa renommée aux documentaires incisifs sur la justice sociale qu’elle signe à titre de scénariste, de réalisatrice et de productrice, lui a servi de mentore pour la réalisation de ce projet.

  • Retour à l’école (6 min), d’Olivia Coombs

À Brampton, en Ontario, Olivia enregistre les faits et gestes de son petit frère Nicolas (15 ans) et de sa petite sœur Natalie (11 ans), alors qu’ils attendent l’annonce des politiques provinciales de « retour en classe » pour l’année scolaire à venir. Le film donne un aperçu du quotidien d’une des nombreuses familles qui peuplent les banlieues du Grand Toronto. Produit par Lea Marin.

  • Olivia Coombs, surnommée Ollie, est une personne biraciale de genre queer à laquelle la réputée cinéaste, scénariste et militante Min Sook Lee a servi de mentore pour la création de ce projet.
  • Je suis gai (10 min), d’Ajahnis Charley

Après avoir travaillé à l’étranger pendant cinq ans, le cinéaste Ajahnis Charley rentre chez lui à Oshawa, en Ontario, en période d’isolement. Il revient pour retrouver sa famille et s’est donné pour mission de lui faire certaines révélations très personnelles. Un récit teinté d’humour, mais non moins déchirant sur ce besoin que nous avons de chercher l’amour et l’acceptation auprès de notre famille. Produit par Lea Marin.

Spécialiste de la géomatique, Ajahnis Charley a également écrit et présenté de nombreux spectacles de sketchs humoristiques. La cinéaste engagée Alison Duke, lauréate du prix Crystal de WIFT, lui a servi de mentore pour la réalisation de ce projet.

  • As-tu mangé ? (5 min), de Lina Li

Vivant au centre-ville de Toronto où elle étudie, Lina Li revient vers le confort du foyer et la cuisine de sa mère, à Thornhill. Dans ce film empreint de sincérité, la cinéaste et sa mère ont une conversation intime sur l’immigration au Canada, les incompréhensions, les obstacles à la communication, l’amour et le goût du chez-soi. Produit par Justine Pimlott.

Lina Li est une conteuse torontoise actuellement membre du comité de programmation du Festival international du film Reel Asian de Toronto. La documentariste primée Aeyliya Husain lui a servi de mentore pour la réalisation de ce projet.

Plans d’ensemble et gros plans

Réunissant des œuvres produites par le Studio du Nord-Ouest à Edmonton et le Studio de la C.-B. et du Yukon à Vancouver, Plans d’ensemble et gros plans nous présente des voix distinctes qui s’expriment depuis différents points de la carte de la COVID-19 et nous aident à mieux comprendre la pandémie.

  • Jia (10 min), de Weiye Su

Un jeune couple sino-canadien rend visite à sa famille à Wuhan, épicentre du virus, au moment même où la pandémie est déclarée. Interviewant les protagonistes de son film en respectant les nouvelles consignes de distanciation sociale, Weiye Su explore le concept culturellement marqué qu’est le jia — une idée qui évoque la famille ou le chez-soi, et qui revêt une nouvelle signification bien précise. Produit par Jon Montes.

Le réalisateur sino-canadien Weiye Su étudie le cinéma à l’Université de Regina. Gone, Gone, Gone with The Winn’s, un film qu’il réalise dans le cadre de ses études, lui vaut un franc succès. Au nombre de ses œuvres, citons My World Is No Longer the World I Knew, en sélection officielle au festival Antimatter [Media Art] 2019, et Evelyn and I, qui fait référence à la réalisatrice avant-gardiste de l’ONF Evelyn Spice Cherry.

  • Pandémie – à l’autre bout du monde (13 min), d’Allan Code

La pandémie de COVID-19 fait vibrer une corde douloureusement familière chez les Inuvialuits du delta du fleuve Mackenzie. Au début du 19e siècle, John Franklin et son équipe ont transmis la variole, maladie mortelle, à leurs ancêtres. D’autres épidémies dévastatrices suivront. L’historien Randal Pokiak retourne sur l’ancien site de Kitigaaruk, une communauté abandonnée après la grande épidémie de grippe de 1918, pour livrer un récit saisissant et révélateur. Produit par Allan Code (NahHO! Productions) et Shirley Vercruysse.

Le cinéaste Allan Code habite le nord du Canada depuis 1971. À titre de directeur général de NahHO! Productions, il produit des œuvres — courts métrages, longs métrages ou documentaires — qui reflètent les connaissances traditionnelles, la science, l’histoire naturelle et les récits du Nord en toute indépendance, authenticité et intégrité.

  • Very Present (6 min), de Conor McNally

Comment le confinement prolongé façonne-t-il notre expérience du temps ? Le cinéaste Conor McNally explore la question en compagnie de son frère Riley, un jeune homme qui apprend à composer avec une réalité nouvelle, pourtant étrangement familière. Produit par Coty Savard.

Membre de la Nation métisse de l’Alberta, le cinéaste et photographe Conor McNally vit dans la communauté amiskwaciy (Edmonton, Traité no 6). Il a jusqu’à présent réalisé de nombreux courts métrages, dont le plus récent, Iikaakiimaat, est paru en 2019.

Suivez-nous !

Suivez #TheCurveNFB #LaCourbeONF pour vous renseigner sur les créateurs et créatrices de La courbe et obtenir des nouvelles et des aperçus des œuvres à venir.

– 30 –

Produits connexes

Extraits promotionnels disponible en anglais seulement : Bundle 4 | Bundle 5

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.