1. Espace média

  2. Communiqués

L’Office national du film du Canada annonce ses objectifs et ses engagements en matière de diversité, d’équité et d’inclusion. Il entend accroître la participation des membres des communautés autochtones, noires, racisées et LGBTQ2+, ainsi que des personnes handicapées.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
24/02/2021

Le 24 février 2021 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

L’Office national du film du Canada a présenté aujourd’hui ses objectifs et ses engagements en matière de diversité, d’équité et d’inclusion, formulés dans un plan visant à susciter des changements durables et significatifs qui feront de l’ONF une organisation égalitaire, ouverte et diversifiée.

« Nous souhaitons contribuer à mettre un terme à l’injustice et au racisme systémique qui ont régné pendant des décennies dans la société canadienne, y compris au sein de notre institution. C’est la raison pour laquelle le présent plan contient des mesures et des objectifs concrets qui auront des répercussions non seulement sur nos méthodes de recrutement, de production et de distribution, mais sur l’ensemble de la culture de notre organisation », a déclaré Claude Joli-Coeur, commissaire du gouvernement à la cinématographie et président de l’ONF.

« Le racisme et la discrimination ne cesseront pas du jour au lendemain, mais il est urgent d’agir. L’adoption de mesures en matière de diversité, d’équité et d’inclusion s’impose d’autant plus que, partout au pays et dans le monde entier, des groupes racisés et sous-représentés ainsi que des communautés autochtones réclament à juste titre des actions concrètes et beaucoup plus de transparence quant à la façon dont elles sont mises en œuvre », a-t-il ajouté.

Nombre de partenaires internes et externes ont prêté leur concours à la conception du présent plan. Il constitue un complément au plan de l’ONF en matière de parité hommes-femmes, ainsi qu’aux objectifs et aux mesures qu’a établis l’institution en 2017 dans son Plan d’action visant à redéfinir ses relations avec les peuples autochtones.

Nouveaux postes de niveau supérieur

La création d’une fonction de directeur ou directrice de la diversité, de l’équité et de l’inclusion, un poste de gestion de niveau supérieur consistant à assurer le respect de l’équité et des pratiques antiracistes, marquera une étape clé de la réalisation du plan de l’ONF. Le ou la titulaire de ce poste sera membre du comité exécutif de l’organisation, relèvera directement du commissaire et s’emploiera, en collaboration avec toutes les divisions, à remplir les engagements et les objectifs du plan.

L’ONF entend en outre s’adjoindre un directeur ou une directrice des relations autochtones et de l’engagement auprès des communautés, qui aura notamment pour responsabilités de resserrer les liens avec les Autochtones, d’améliorer leur représentation parmi les membres du personnel et de conseiller l’ONF sur les questions liées à la production et à la distribution de ses œuvres. Cette personne travaillera en étroite collaboration avec le comité-conseil autochtone de l’ONF et relèvera aussi directement du commissaire.

Culture organisationnelle et recrutement

L’ONF améliorera les pratiques d’embauche à l’échelle de l’organisation pour faire en sorte que, d’ici le 31 mars 2023, son personnel reflète la société canadienne.

L’ONF veillera à ce que ses directrices et directeurs généraux, ses directrices et directeurs, ses productrices et producteurs exécutifs et ses productrices et producteurs soient représentatifs de la diversité du Canada et comprennent systématiquement des personnes issues de groupes sous-représentés (communautés autochtones, noires, racisées et LGBTQ2+, et personnes handicapées). Afin d’atteindre cet objectif, il fera en sorte qu’au moins la moitié des nouvelles personnes embauchées appartiennent à ces groupes.

De plus, pour tous les autres postes de gestion, à mesure que ceux-ci seront à pourvoir, l’ONF accordera la priorité (deux fois sur trois) aux personnes provenant de groupes sous-représentés (communautés autochtones, noires, racisées et LGBTQ2+, et personnes handicapées). Cette mesure sera maintenue jusqu’à ce que la composition de son personnel reflète fidèlement celle de la société canadienne.

De l’écran aux auditoires

L’ONF fera le nécessaire afin de s’assurer que sa programmation laisse une place équitable aux créateurs et créatrices autochtones, noirs, racisés, LGBTQ2+ et handicapés, et que ces groupes sont représentés au sein des comités de la division Création et innovation.

L’organisation adoptera en outre une méthode de collecte de données respectueuse, claire, pratique et transparente grâce à laquelle elle attribuera des contrats de service à une grande variété de personnes et d’entreprises d’horizons divers. Elle s’emploiera par ailleurs, avec l’appui d’organismes représentant des groupes en quête d’équité, à acquérir une sensibilité et une ouverture accrues aux questions liées à la diversité, à l’équité et à l’inclusion.

En matière de distribution et de commercialisation, l’ONF continuera de faire valoir les créateurs et créatrices ainsi que les œuvres provenant de communautés diverses, tout en privilégiant les thèmes de la justice sociale, de l’égalité, de l’intersectionnalité et de l’immigration. Il veillera aussi à ce que tous et toutes puissent découvrir ses films en faisant en sorte que chaque nouvelle production comprenne une vidéodescription et des sous-titres.

Suivi et communication des progrès réalisés

L’ONF établira une structure de gouvernance relative à la diversité, à l’équité et à l’inclusion, et adoptera des plans d’action annuels comportant des objectifs mesurables.

Le comité exécutif et le conseil d’administration recevront des rapports trimestriels indépendants sur les questions ayant trait à la diversité, à l’équité, à l’inclusion, aux préjugés inconscients et au racisme systémique à l’ONF. Ces questions feront l’objet de rapports annuels qui rendront compte des progrès accomplis : les documents seront transmis à l’ensemble du personnel et mis à la disposition du public.

Fort de ces mesures et de ces outils d’évaluation précis, l’ONF s’engage à devenir un agent de changement. L’écoute, le respect et l’humilité seront au cœur de cette transformation visant à éradiquer toute forme de racisme et de discrimination.

– 30 –

Liens connexes

Plan de l’ONF en matière de diversité, d’équité et d’inclusion

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.