1. Espace média

  2. Communiqués

Le long métrage documentaire acclamé Ruse ou traité?, d’Alanis Obomsawin, présenté le 24 mai à 19 h à la salle Moyse de l’Université McGill. En présence d’Alanis Obomsawin, l’une des plus grandes artistes du Canada.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
20/05/2016

TrickOrTreaty-AO

Le 20 mai  2016 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Le 24 mai, les Montréalais auront la possibilité de voir sur grand écran Ruse ou traité?, le documentaire maintes fois primé réalisé par Alanis Obomsawin à l’Office national du film du Canada (ONF), et de rencontrer l’illustre cinéaste à l’occasion d’une présentation spéciale qui aura lieu à 19 h à la salle Moyse du Pavillon des arts de l’Université McGill, au 853, rue Sherbrooke Ouest.

À propos de Ruse ou traité?

En 1905, la Couronne britannique et le gouvernement du Canada ont conclu une entente avec les communautés crie et ojibwé en Ontario et au Manitoba : le Traité de la baie James, ou Traité no 9. Encore aujourd’hui, le traité est remis en question par des Autochtones et d’autres Canadiens qui veulent remettre les pendules à l’heure.

Le documentaire Ruse ou traité? suit le parcours de leaders autochtones dans leur quête de justice alors qu’ils tentent d’établir un dialogue avec le gouvernement canadien. En retraçant l’histoire de leurs ancêtres, ils cherchent à sensibiliser la population à des enjeux qui les concernent : le respect et la protection de leurs territoires et de leurs ressources naturelles, et leur droit de chasser et de pêcher pour assurer la prospérité de leur société.

Ce film sorti en 2014 est la première œuvre réalisée par une cinéaste autochtone à être présentée dans le programme Masters du Festival international du film de Toronto. Ruse ou traité? a aussi reçu le prix du public à l’imagineNATIVE Film + Media Arts Festival, ainsi que le prix Mark-Haslam au festival international de films et de vidéos sur l’environnement Planet in Focus.

À propos d’Alanis Obomsawin

Alanis Obomsawin, membre de la nation abénaquise, est l’une des plus éminentes documentaristes du Canada. Depuis près de 50 ans, elle réalise à l’Office national du film du Canada des films qui relatent la vie et les préoccupations des Premières Nations et abordent des enjeux importants pour tous.

Alanis Obomsawin a reçu de nombreuses récompenses pour ses films et son militantisme social. En 2015, le Festival du film de Valdivia, au Chili, lui a remis un Prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations, Artistes pour la Paix lui a décerné un Prix pour carrière exceptionnelle et elle a été nommée Compagne des arts et des lettres du Québec. Elle travaille actuellement à la production de deux documentaires de l’ONF, Children’s Court Case (2016) et Norway House (2017).

–30–

Liens connexes

Université McGill

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne sur ONF.ca
Facebook : facebook.com/onf.ca
Twitter : twitter.com/onf

Relations avec les médias

  • Lily Robert
    Directrice, Communications et Affaires publiques, ONF
    C. : 514-296-8261
    l.robert@onf.ca

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.