1. Espace média

  2. Communiqués

La fin des certitudes de Jean-Daniel Lafond présenté en première mondiale sur ONF.ca le 14 décembre.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
08/12/2020

Le 8 décembre 2020 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Le nouveau documentaire de Jean-Daniel Lafond, La fin des certitudes, sera lancé en première mondiale sur ONF.ca le lundi 14 décembre, journée d’ouverture de la Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques (FEIA), qui se tiendra virtuellement et en direct du 14 au 17 décembre 2020. Coproduit par Majda Films International et l’Office national du film du Canada, le film donne un accès privilégié aux témoignages diversifiés d’une vingtaine d’hommes et de femmes d’influence ayant participé aux conférences de Montréal et de Paris du FEIA de 2017 à 2019. En résulte une vue d’ensemble éclairante et lucide des effets de la mondialisation aujourd’hui, avec les inégalités, les idéaux, les désillusions, les craintes et les espoirs qu’elle engendre. Après sa première mondiale, le film restera accessible gratuitement sur ONF.ca.

La mondialisation : un état des lieux

Plus d’une décennie après la crise financière mondiale de 2007-2008, le documentaire offre un état des lieux des déséquilibres économiques, socioculturels, environnementaux et politiques et fait ressortir une question fondamentale : comment faire naître un monde plus inclusif et équitable ? À Montréal et à Paris, lors du FEIA, Jean-Daniel Lafond part à la rencontre des économistes, financiers, politiciens et autres grands joueurs actifs dans différentes instances internationales. Prenant le temps d’une conversation de fond avec plusieurs des participants ou captant des extraits de conférences, le cinéaste met en lumière leurs propos, dont la remise en question de la direction prise par la mondialisation et le capitalisme vu les inégalités flagrantes engendrées ; le besoin de renouveler des pactes de solidarité et d’agir concrètement pour ce faire ; la nécessité que les premiers peuples prennent part à la discussion sur les enjeux climatiques ; les changements profonds du monde du travail et de la technologie, qui apportent à la fois difficultés et grandes avancées ; ainsi que l’importance essentielle de l’éducation.

Plusieurs voix, une vue d’ensemble

Réflexion à voix multiples offrant des perspectives parfois divergentes sur le monde actuel, le documentaire fait ressortir, de manière unanime, un besoin criant de plus d’humanité. Le film inclut entre autres la participation de Lynn Forester de Rothschild, fondatrice et PDG de Coalition for Inclusive Capitalism (États-Unis) ; Paul Desmarais Jr., président du conseil et cochef de la direction de Power Corporation (Canada) ; Gérard Mestrallet, président de Suez et président honoraire d’Engie en 2018 (France) ; Siila Watt-Cloutier, militante des droits de la personne ainsi que des droits environnementaux et culturels des peuples de l’Arctique (Canada) ; Myrlande Pierre, présidente de la Table sur la diversité, l’inclusion et la lutte contre les discriminations de la Ville de Montréal de 2018 à 2019 (Canada) ; Kako Kossivi Nubukpo, directeur de la Francophonie économique et numérique de l’Organisation internationale de la Francophonie de 2017 à 2018 (France) ; et Gil Rémillard, président-fondateur du FEIA (Canada).

La fin des certitudes de Jean-Daniel Lafond (45 min 27 s)
Coproduit par Jean-Daniel Lafond (Majda Films International) et André Picard (ONF)
Dossier de presse (synopsis, mot du réalisateur, questions-réponses, biographies, images et générique) : espacemedia.onf.ca/la-fin-des-certitudes

À propos de Jean-Daniel Lafond

Réfléchissant avec sensibilité et poésie au destin des êtres et des peuples, Jean-Daniel Lafond, cinéaste, philosophe et écrivain, a réalisé plus d’une quinzaine de films, parmi lesquels Tropique Nord (1994 – Prix TV5 du meilleur documentaire francophone), La liberté en colère (1994), Haïti dans tous nos rêves (1995 – Prix du meilleur film politique, Hot Docs), Salam Iran, une lettre persane (2002 – Gémeaux du meilleur documentaire), Le cabinet du Docteur Ferron (2003 – Gémeaux du meilleur documentaire), Le fugitif ou les vérités d’Hassan (2006), Folle de Dieu (2008) et Un film avec toi (2015). La fin des certitudes est son dixième film avec l’ONF. De 2005 à 2010, il a collaboré activement à la fonction de son épouse, la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada. Cofondateur des Rencontres internationales du documentaire de Montréal et de l’Observatoire canadien du documentaire, il a également cofondé et copréside toujours la Fondation Michaëlle Jean (2010), qui utilise les arts comme outils de changement social.

– 30 –

Lien connexe

Forum économique international des Amériques

Version en anglais ici | English version here.

Relations avec les médias

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF) est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 27 prix Écrans canadiens, 21 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour accéder au riche contenu de l’ONF  et découvrir le travail des artistes et des artisans, allez à ONF.ca, téléchargez les applications de l’ONF pour appareils mobiles ou visitez Pause ONF.