1. Espace média

  2. Communiqués

Denis McCready nommé producteur exécutif du Studio de la francophonie canadienne de l’ONF

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
30/08/2018

Le 30 août 2018 – Montréal – Office national du film du Canada (ONF)

Michèle Bélanger, directrice exécutive du Programme français de l’Office national du film du Canada, annonce aujourd’hui la nomination de Denis McCready au poste de producteur exécutif du Studio de la francophonie canadienne. Occupant depuis avril dernier les fonctions de producteur par intérim au pôle de Toronto du Studio, il endossera son nouveau rôle le 6 septembre, toujours à Toronto.

Denis McCready possède plus d’une vingtaine d’années d’expérience en cinéma et en télévision, et a travaillé sur plus de 45 œuvres documentaires. Il a rejoint l’ONF en 2015, où il a agi comme producteur au Studio documentaire pendant deux ans, puis comme réalisateur-producteur au Programme institutionnel. Au Studio documentaire, il a cosigné, avec la productrice Nathalie Cloutier, la production des longs métrages Waseskun de Steve Patry et Un journaliste au front de Santiago Bertolino, en plus de produire Pipelines, pouvoir et démocratie d’Olivier D. Asselin, pour ne nommer que ces films. En 2017, il a produit et réalisé Vimy retrouvé, un court métrage piloté par le Programme institutionnel en partenariat avec la Fondation Vimy. Avec Laterna Films, il a assuré la production de KanataAujourd’hui la colonisation, un moyen métrage d’Ian Jaquier diffusé sur les ondes de RDI et présentement en nomination pour deux Gémeaux.

Avant d’entrer à l’ONF, il a produit L’or du golfe (Ian Jaquier, 2015), MTL Punk – La première vague (Érik Cimon et Alain Cliche, 2011), ainsi que Chercher le courant (Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere, 2010), gagnant de nombreux prix, dont un Gémeaux et un Prix du public aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) 2010.

Pendant plusieurs années, Denis McCready a été membre du comité exécutif de Doc Québec et il a aussi siégé au conseil d’administration du Festival Hot Docs. Depuis plus de dix ans, il fait partie de jurys de pairs à la SODEC.

Créé par l’ONF en 2013, le Studio de la francophonie canadienne se consacre à la production de langue française en situation minoritaire. Il regroupe deux pôles de production, bien implantés dans leurs communautés : l’un à Toronto (depuis 1975), pour le centre et l’ouest du pays, et l’autre à Moncton (depuis 1974), pour l’Acadie. L’ONF s’assure ainsi d’une présence d’un bout à l’autre du Canada dans le but de mettre en valeur la pluralité des voix et des perspectives franco-canadiennes.

–30–

Liens connexes

Programme français
Studio de la francophonie canadienne

Relations avec les médias

  • L’ONF en bref

    L’Office national du film du Canada (ONF), le producteur et distributeur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées, collabore avec des créateurs et créatrices de talent à l’échelle du pays pour proposer des documentaires et des films d’animation d’auteur. Il prend des mesures concrètes pour combattre le racisme systémique et devenir une organisation plus ouverte et diversifiée. Il s’emploie en outre à affermir la production autochtone et à promouvoir l’équité des genres dans le secteur du cinéma. Les productions de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 prix, dont 12 Oscars. Pour accéder à ces œuvres uniques, visitez ONF.ca.